Assure-Infos

Le Phare N°127 Pages 42,43 et 44  Novembre 2009

En Algérie, l’industrie de l’assurance renforce d’année en année son rôle majeur dans la collecte de l'épargne.
Ce secteur continue son expansion exprimée par le volume des primes émises et par le développement de l’ensemble des branches d’assurances.

Le Phare N°127 Pages 31,32 et 33  Novembre 2009

1. Introduction

L’outil informatique est désormais indispensable dans la vie économique de l’entreprise.
On a tendance à se passer de la comptabilité des registres et les casiers renfermant les fiches de stocks au profit des disques durs et mémoires embarquées.

Le Phare N°127 Pages 28,29 et 30  Novembre 2009

Introduction

L’industrie des assurances se présente comme un des secteurs stratégiques susceptible de jouer un rôle déterminant dans la collecte de l’épargne et d’un impact compétitif sur les facteurs de croissance.
A travers sa mission de protection des biens et des personnes et de stimulation des activités propres aux agents économiques à priori sécurisés par les techniques de prise en charge des risques, elle s’avère également un outil de stimulation de l’activité économique.

Dans une déclaration à la presse, le Ministre des Finances Monsieur Karim DJOUDI  a présenté la loi de finances 2010 devant le parlement du conseil de la nation, où plusieurs volets du programme gouvernemental ont été évoqués et passés en revue.

Le décret 09-375 du 16 novembre 2009 paru sur le  journal officiel n°67 du 19 novembre 2009 vient de modifier et de compléter le décret exécutif 95-344 du 30 octobre 1995 relatif au capital minimum des sociétés d’assurance.

Le récent développement de la compétitivité dans le secteur des assurances, a accentué la concurrence  entre les différentes compagnies dont les disparates constituent les savoirs faire de chacune.La compagnie algérienne des assurances (CAAT) a repensé sa stratégie de gestion des compétences en investissant dans la formation de son personnel.Aujourd’hui, elle se dote de deux (02) structures de formation,situées respectivement à Arzew dans  l’ouest du pays et à Zéralda dans la côte ouest d’Alger.

La structure du « chiffre d’affaires » du secteur des assurances est largement dominée par la branche automobile avec une part de 43%.Celle-ci est toujours prédominante dans une fourchette de 40 à 45 % à l’exemple de deux mille cinq (2005) où elle représentait 45%.Cette situation pouvant s’expliquer notamment du fait qu’elle est la doyenne de part son caractère obligatoire promulgué par la loi (N°74.15 amendée et complétée par la loi n°88.31).

Parmi les derniers textes parus sur le journal officiel, deux décrets exécutifs ont attiré notre attention car porteur d’implication directe sur le secteur des assurances:

Sous le haut patronage de Monsieur le Ministre des Finances, la Compagnie Centrale de Réassurance (CCR)  a organisé le 08 Juin 2009 à l’hôtel Aurassi un séminaire sur le thème : « Les Risques Construction en Algérie - Assurance et Réassurance »

Le marocain Isaaf Mondial Assistance (IMA) a récemment acquis DZ Assistance,