Assure-Infos

Le Conseil de gouvernement s’est réuni ce jour 7 octobre 2008 sous la présidence de M. Ahmed Ouyahia, chef du gouvernement. Le Conseil entamé ses travaux en se recueillant à la mémoire des victimes des inondations de la semaine dernière et, particulièrement, au niveau de la wilaya de Ghardaïa, présentant ses condoléances aux familles des victimes, et assurant tous les sinistrés de cette catastrophe naturelle de la solidarité de l’Etat.

Les sociétés d’assurance française ci-après : -Assurances Générales de  France – AVIVA Assurance – AXA SA – Groupama SA – MMA IARD/MMA Vie, informent qu’en application des dispositions de l’article 229 de l’ordonnance 95-07 du 25janvier 1995relative aux assurances, modifiée et complétée, elles ont formulé, le 09 mai 2008 à la Commission de Supervision des Assurances, une demande de transfert de leurs portefeuilles d’assurance, réalisé en Algérie avant le 31 mai 1966, à la Société Nationale d’Assurance (SAA) et à la Compagnie Algérienne d’Assurance et de Réassurance (CAAR).

La quatorzième session (XIV°) de l’Assemblée générale du Conseil National des Assurances (CNA) se tiendra le lundi 06 octobre 2008 au siège du ministère des Finances (salle des marché, 3° étage, à partir de 09h30).

Trois (03) articles de l’Ordonnance 95-07 du 25 janvier 1995 relative aux assurances ont été modifiés par la Loi de Finance Complémentaire 2008. Il s’agit des articles 209 quater, 209 quinquies qui se rapportent à la commission de supervision des assurances et l’article 213 qui a institué le Fonds de garantie des assurés qui ont été complétés via les articles 58 et 59 de la Loi de Finance.

L'assurance sur le crédit connaît un boom. Pour le seul premier trimestre de l'année en cours, l'assurance-crédit à la consommation a connu une hausse de 42% par rapport à la même période de l'exercice précédent soit près de 200 millions de dinars de chiffre d'affaires, selon le Conseil national des assurances (CNA).

Au-delà de ce montant, qui peut paraître important, en termes de poids dans l’économie, le secteur des assurances est léger. Le taux de pénétration de 0,7% est “faible par rapport à nos pays voisins”.

Le secteur des assurances est en plein essor. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 20,9 milliards de dinars durant le premier trimestre 2008, contre 17,5 milliards de dinars à la même période de l’année 2007, soit une progression de 19,5%, selon les statistiques du Conseil national des assurances (CNA), reprises par l’APS.

Il est fort à parier que dès le deuxième semestre  2008, le Conseil national des assurances (CNA) devra revoir à la baisse le chiffre d’affaires du nouveau produit assurance-crédit à la consommation (immobilier, véhicules...) qui a enregistré une croissance de 42% au premier trimestre 2008 avec près de 200 millions de dinars de chiffre d’affaires réalisé sur cette période.

LES ACTIVITÉS couvertes par ce crédit concernent, entre autres, l’acquisition d’aliments pour les animaux d’élevage.
Pour soutenir les éleveurs, le ministère de l’Agriculture et du Développement ruralannonce de nouvelles mesures. En effet, un produit bancaire intitulé « Rfig » destiné exclusivement aux agriculteurs et aux éleveurs sera lancé le 10 août prochain.

Ces céréaliculteurs pourraient bénéficier d’indemnités à travers le Fonds de garantie des calamités agricoles. Le ministre a signalé que les stocks stratégiques étaient suffisants pour couvrir les besoins du pays pour plusieurs mois.