Assure-Infos

Au-delà de ce montant, qui peut paraître important, en termes de poids dans l’économie, le secteur des assurances est léger. Le taux de pénétration de 0,7% est “faible par rapport à nos pays voisins”.

Le secteur des assurances est en plein essor. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 20,9 milliards de dinars durant le premier trimestre 2008, contre 17,5 milliards de dinars à la même période de l’année 2007, soit une progression de 19,5%, selon les statistiques du Conseil national des assurances (CNA), reprises par l’APS.

Il est fort à parier que dès le deuxième semestre  2008, le Conseil national des assurances (CNA) devra revoir à la baisse le chiffre d’affaires du nouveau produit assurance-crédit à la consommation (immobilier, véhicules...) qui a enregistré une croissance de 42% au premier trimestre 2008 avec près de 200 millions de dinars de chiffre d’affaires réalisé sur cette période.

LES ACTIVITÉS couvertes par ce crédit concernent, entre autres, l’acquisition d’aliments pour les animaux d’élevage.
Pour soutenir les éleveurs, le ministère de l’Agriculture et du Développement ruralannonce de nouvelles mesures. En effet, un produit bancaire intitulé « Rfig » destiné exclusivement aux agriculteurs et aux éleveurs sera lancé le 10 août prochain.

Ces céréaliculteurs pourraient bénéficier d’indemnités à travers le Fonds de garantie des calamités agricoles. Le ministre a signalé que les stocks stratégiques étaient suffisants pour couvrir les besoins du pays pour plusieurs mois.

Le marché des assurances en Algérie reste toujours le parent pauvre de tous les secteurs, particulièrement celui des finances. Il représente en termes de pénétration des prestations 0,7% du PIB national. Les responsables du secteur n’ont pas cessé de le mettre en exergue.

Dans un entretien à l’hebdomadaire de la finance africaine «Les Afriques», Jacques Maire, directeur de l’Appui aux opérations de la région Méditerranée – Amérique latine de la compagnie d’assurances française Axa, revient sur les objectifs que l’assureur s’est fixé, sur le marché maghrébin, notamment en Algérie.

Une cérémonie de remise des diplômes pour les Masters et les Conseillers Technique en Assurances a eu lieu ce Mercredi 30 juillet 2008 à 16h à l’hôtel le Mouflon d’Or en présence du Directeur de l’Institut et de responsables et autres invités conviés pour la célébration de cette heureuse circonstance.

Faciliter les échanges interafricains est le nouvel objectif que s'est assignée la Banque mondiale. Dans ce sens l'institution de Breton Woods envisagerait de doubler ses contributions à l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA), afin de les porter à 280 millions de dollars US.

Le ministère des Finances a dévoilé, hier, les grands contours devant permettre aux banques privées et publiques d’avoir «une feuille de route précise» pour finaliser le chantier colossal qu’est la réforme bancaire, lancé par les pouvoirs publics en 2004.