L’assureur français « MACIF » s’intéresse au marché Algérien

M. Masseret, expert en assurance et M. Laurent Millardet, directeur international de la compagnie française MACIF Assurance, leader sur le marché français de l’assurance familiale  en France, effectue depuis le 15 Avril une visite de travail de quatre jours en Algérie, afin de préparer l’arrivée très attendue du président de la MACIF en Algérie.

Reçu en date du 16 avril 2007 par M.  le Secrétaire permanent du Conseil National des Assurance au siège du Conseil National des Assurances, M. Millardet a eu ainsi à s’informer sur le marché algérien des assurances et sur les opportunités  qui s’offrent aux investisseurs potentiels.  A cette occasion, M Millardé a tenu à rappeler la valeur fondamentale de la MACIF à savoir « faire de l’assurance populaire ».

De nombreuses questions ont été par ailleurs abordées lors de cette rencontre, dont notamment celle liée au faible taux de pénétration du marché national des assurances (0,50 % en 2006), indicateur d’un potentiel énorme et d’une demande de plus en plus importante.  En ce sens, le Secrétaire permanent du Conseil National des Assurance n’a pas manqué de préciser que cet état de faits peut être dépassé par le dynamisme des compagnies d’assurances, car le problème ne réside plus dans l’absence d’une culture d’assurance mais plutôt dans la nature de l’offre.  De ce point de vue, la Macif peut aisément, eu égard à son savoir faire innovant, développer un important marché en Algérie.

Pour enseigne, la Macif dispose de nombreux accords de partenariat à travers le monde dont au niveau maghrébin. Elle a notamment engagé un nouveau partenariat avec la MAMDA/MCMA (Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances/Mutuelle Centrale Marocaine d’Assurances).  Dans ce cadre, le Groupe Macif propose une solution d’assurance à ses sociétaires qui s’expatrient dans ce pays ou qui y disposent d’une résidence secondaire. Ce partenariat se traduit aussi par un soutien technique de la Macif afin de développer et de renforcer le système informatique de la mutuelle marocaine.

Pour la MACIF, le marché algérien pourrait offrir des opportunités allant bien au-delà du simple partenariat vers une implantation conséquente pouvant contribuer à la dynamisation  du marché.   
A signaler enfin que durant son séjour en Algérie, M. Millardé prévoit de tenir d’autres rencontres avec nombre d’acteurs et de professionnels du secteur algérien des assurances.