Assurance : maîtrise et réduction du risque

Affiche Séminaire CNA
Catégorie: Séminaire
Lieu: Hôtel El-Riadh
Intervenants:

M. CHELGHOUM Abdelkrim
M. MENOUAR Mohamed
M. BENDIA Azzedine

Contexte

La prévention est une règle essentielle pour la culture du risque et sa réduction dans le marché algérien. Elle permet, d’une part, la réduction des sinistres, ce qui renforcera les capacités des assureurs et permettrait une révision tarifaire non sans effet bénéfique sur leur portefeuille ;  et, d’autre part, le développement de la culture du risque, en plus de son impact direct sur la sinistralité, oriente les comportements vers les bonnes pratiques des assurables notamment le recours à l’assurance comme outil de transfert de risque vers les assureurs.

Tous les professionnels s’accordent sur le fait que beaucoup de progrès sont à accomplir au sein de la profession dans le domaine de la prévention et de la gestion des risques, pour la hisser au niveau des standards internationaux.

Aussi, ce séminaire, le premier d’une série projetée, apportera, nous l’espérons, des réponses aux questionnements des praticiens qui ne manqueront pas d’enrichir le sujet au cours des débats.

L’intitulé générique du séminaire est « Assurances, maîtrise et réduction du risque », lançant ainsi une large invitation en direction des professionnels pour approfondir la réflexion à ce propos.

Le CNA a profité de cette occasion pour convier des experts et chercheurs universitaires algériens, en vue de contribuer dans l’animation de ce séminaire-ateliers afin de promouvoir la prévention et développer la culture de la gestion du risque dans notre pays.

Objectifs

  • Développer la réflexion sur la connaissance du risque et les outils et instruments modernes de sa gestion ;
  • Inciter à l’amélioration des pratiques techniques (gestion des risques-prévention), concourant à la protection du patrimoine national ;
  • S’approprier une démarche de concertation assurés-assureurs dans le domaine de la prévention et initier un véritable partenariat.

1ère communication : Risques Majeurs, repères techniques de vigilance en assurance

  • Par : M. CHELGHOUM Abdelkrim : Professeur en Numérique et Génie Parasismique (USTHB, Alger, Algérie), Directeur de Recherche (USTHB, Alger, Algérie), Directeur du Cabinet G.P.D.S (Génie Parasismique, Dynamique et Sismologie), Rouiba, Alger, Algérie, Consultant Principal GAIM Ltd (U.K) - Président du Club des Risques Majeurs.

La présente contribution a pour objectif de définir d’abord les risques majeurs dans le contexte national et, ensuite, de clarifier leur identification par rapport à chaque région du territoire et enfin de donner les règles permettant de les quantifier sur la base du principe d’acceptabilité des dommages et des coûts probables.

Les hypothèses de base et les méthodologies utilisées dans la conception et l’élaboration d’un scénario catastrophe à l’échelle d’une ville seront également présentées.

Cet outil de simulation sera d’un grand apport pour les décideurs et les assureurs car il leur permet d’anticiper avec une très faible marge d’erreur les dégâts humains et matériels engendrés lors des catastrophes naturelles, industrielles et technologiques.

Les mesures préventives, à la fois fi ables et rigoureuses, seront aussi exposées et discutées dans cette contribution.

  • Par : M. MENOUAR Mohamed : Expert en prévention, Professeur des grandes écoles.

Définir clairement et explicitement l’assurance contre les risques majeurs est une nécessité absolue pour une stratégie nationale de prévention et de développement durable : Savoir pour prévoir afin de pouvoir.

  • Définitions des termes « Approche », « Identification » ;
  • L’appréciation des critères de couverture des périls naturels ou accidentels menaçant le bâti ;
  • Maitrise des critères de quantification des risques ;
  • Classification du risque ;
  • Les projets de construction sont des actes et des opérations longues, coûteuses et risquées.

2ème communication : Aspect réglementaire et normatif pour l’appréciation des risques

  • Par : M. BENDIA Azzedine : Expert en prévention, Directeur Général du Laboratoire de contrôle et d’expertise et construction «SENCO».

L’usage veut que les édifices soient assurés. En vue de permettre aux uns et aux autres d’apprécier les risques encourus, il est impératif de cerner et de se référer aux aspects règlementaires normatifs que l’Etat algérien s’est empressé d’élaborer.

Les aspects réglementaires constituent une base indispensable à tout manager.

Il ne s’agit pas d’une connaissance approfondie de chaque notion, ce qui est du ressort du juriste, mais d’une connaissance opérationnelle ancrée dans l’assimilation des principes qui les sous-tendent.

Ateliers

  • 1er atelier : Assurances, maîtrise et réduction du risque
  • 2ème atelier : Concertation et partenariat avec les PME/PMI

Programme

08h30 : Accueil des invités
09h00 : Allocution d’ouverture
09h30 : Première communication
11h00 : Deuxième communication
11h30 : Pause café
11h45 : Ouverture du débat général
12h45 : Pause déjeuner
14h00 : Constitution des ateliers et travaux
16h00 : Lecture de la synthèse des recommandations

Documents à télécharger

Date de début: 19/12/2011 09:30
Date de fin: 19/12/2011 17:30