En sus des données globales du marché algérien des assurances, le présent document comporte un positionnement des sociétés d’assurances selon différents critères.

Le présent document vise à publier différents ratios/indicateurs relatifs à la sinistralité du marché des assurances, à savoir taux de règlement, rapport S/P et coût moyen.

Assure-Infos

  • Le Secrétaire et tous les membres de l’équipe du Secrétariat Permanent du Conseil National des Assurances (CNA), très affectés par le décès de la tante maternelle de leur collègue Melle BOUIKNI Nawale, présentent, à cette dernière ainsi qu’à l’ensemble de sa famille et proches, leurs sincères condoléances et les assurent, en ces pénibles circonstances, de leur soutien et de leur sympathie.

  • Le Secrétaire et tous les membres de l’équipe du Secrétariat Permanent du Conseil National des Assurances (CNA), très affectés par le décès de l’oncle paternel de leur collègue M. CHERIFI Sofiane, présentent, à ce dernier ainsi qu’à l’ensemble de sa famille et proches, leurs sincères condoléances et les assurent, en ces pénibles circonstances, de leur soutien et de leur sympathie.

  • L’École des Hautes Études d’Assurance (EHEA) organise, le lundi 16 mai, au niveau du complexe touristique CET à Tipaza, une conférence-débat sur le thème « Assurance et Digitalisation ». La conférence est animée par le Professeur Philippe TRAINAR, titulaire de la chaire Assurance du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM-France) et Directeur de la fondation Scor pour la Science.

  • Le Secrétaire et tous les membres de l’équipe du Secrétariat Permanent du Conseil National des Assurances (CNA), très affectés par le décès de l’ancien Ministre des Finances et Président du CNA, M. DJOUDI Karim, présentent, à l’ensemble de sa famille et proches, leurs sincères condoléances et les assurent, en ces pénibles circonstances, de leur soutien et de leur sympathie.

  • Le Secrétaire et tous les membres de l’équipe du Secrétariat Permanent du Conseil National des Assurances (CNA), très affectés par le décès du grand-père maternel de leur collègue Mme MESSAADI-AMMOUR Kahina Hiba, présentent, à cette dernière ainsi qu’à l’ensemble de sa famille et proches, leurs sincères condoléances et les assurent, en ces pénibles circonstances, de leur soutien et de leur sympathie.

  • Revue de L'ASSURANCE n°35

    Editorial : L'assurable n'est plus à confiner dans le potentiel

    L’économie nationale n’est, certes, plus ce qu’elle était il y a de cela quelques années, exclusivement mono-exportatrice, mais plutôt extrêmement assise sur les hydrocarbures et le secteur de l’énergie. Pas de quoi pavoiser, en effet, mais il y a, au moins, de quoi entrevoir l’avenir sous de meilleurs auspices, comme l’a relevé la Banque d’Algérie, fin 2021...

  • Revue de L'ASSURANCE n°34

    Editorial : Aléas climatiques et de santé

    Les feux de forêt qui se sont déclarés, dans une quinzaine de wilayas d’Algérie, durant l’été 2021, ont été d’une singulière violence, au regard de leur intensité et des dégâts humains et matériels engendrés...

  • Revue de L'ASSURANCE n°33

    Editorial : De l’image de marque des assurances en question

    La sempiternelle question des retards dans l’indemnisation des sinistres des assurés a toujours eu un impact négatif sur l’image de marque des acteurs du marché national des assurances...

  • Revue de L'ASSURANCE n°32

    Editorial : Le nouveau challenge des Assurances

    Le marché des assurances en Algérie est, certes, sévèrement touché par la double crise socio-économique et sanitaire que traverse le pays, depuis près de deux ans. Cependant, en dépit de tous les contrecoups subis face à une double crise sévère, les assureurs font preuve, bon an mal an, d’une relative résilience...

  • Revue de L'ASSURANCE n°31

    Editorial : Résilience, entre quarantaine et soixantaine

    Si un secteur d’activité ne marche pas au rythme souhaité, ce n’est pas forcément lié à des mécanismes qui lui sont propres. Dans le cas de l’Algérie, les hydrocarbures représentent un domaine axial pour les rentrées en devises du pays et lorsqu’il n’est pas au mieux de sa forme, à l’échelle nationale, c’est que le contexte du marché mondial ne lui est pas propice...